Le Théâtre d'Aix

Un mari idéal

Vendredi 27 novembre 2015 à 14h30 (séance scolaire)
Samedi 28 novembre 2015 à 20h30
Dimanche 29 novembre 2015 à 17h00



​Une femme fatale… Un odieux chantage… Un couple en danger...

Londres, printemps 1895. Un homme politique aux moeurs irréprochables en apparence est victime, un soir de fête, d’un maître-chanteur, une séduisante et redoutable femme d’affaires prête à tout pour préserver ses intérêts boursiers.  L’issue du chantage, s’il refusait de s’y soumettre,  pourrait bien marquer la fin de sa carrière publique mais aussi de son mariage.  Son meilleur ami, un dandy excentrique et séducteur invétéré, va entrer dans la confidence afin de lui venir en aide… tout en saisissant l’occasion pour courtiser sa jeune sœur…

Distribution :
                                                                        

Lord Goring : Guillaume DAGNAS                                             
Sir Robert Chiltern : Philippe GARDIOL                             
Lady Gertrude Chiltern : Hélène LAMOUREUX
MRS Cheveley : Stéphanie COUBRONNE
Lord Caversham/Lady Markby : Alain VERON
Mabel Chiltern : Marylou DA COSTA
Mason : Christian GROSSEMY
Phipps : Gabriel LAPEBIE

Lumières : Françoise ROUAN
Costumes : Hélène LAMOUREUX
Coiffures/maquillage : Karine SACHOT
 


Un mari idéal

MISE EN SCENE : Julien di TOMMASO

C’est en 1895 qu’Oscar Wilde écrit Un mari idéal, sa troisième comédie. Œuvre assez peu jouée en France alors qu’il s’agit d’une pièce majeure du répertoire anglais, brillante et pleine de mots d’esprit, capable alternativement d’amuser et d’émouvoir…

Cette comédie met en scène un scandale financier et deux histoires d’amour. Sir Robert Chiltern, un aristocrate et homme politique au lourd passé est aux prises avec une séduisante mais redoutable femme d'affaires, Mrs Cheveley, qui lui fait un odieux chantage afin de préserver ses intérêts boursiers. Ce chantage pourrait également mettre en péril son couple. En effet, L’épouse de Robert, Lady Gertrude est une femme très amoureuse mais aussi très rigide sur les valeurs morales. Lord Goring, grand ami de Sir Robert, va aider ce dernier à sauver la situation tout en profitant de l’occasion pour faire la cour à sa jeune sœur, Mabel Chiltern.

Bien qu'écrite en 1895, la pièce n'est pas sans rappeler certains scandales politico-financiers récents et les rebondissements de la crise financière actuelle. En outre, les répercussions du chantage sur le couple Chiltern permet une véritable réflexion sur l'idéalisation de l'être aimé et la fragilité des sentiments. Le comportement de Lady Gertrude nous donne également l’occasion d’interroger nos préjugés et leur pouvoir sur nos vies. Aussi, avec de telles préoccupations, si proches du public actuel, le choix de cette pièce nous paraît-il particulièrement pertinent de nos jours.

Afin de respecter cependant le contexte historique de l'intrigue (la construction des canaux de Suez et Panama notamment), la mise en scène s'appliquera à reproduire le quotidien d'un lord anglais de la fin du règne de la reine Victoria. Les costumes et les décors plongeront le spectateur dans cette période historique (les années 1890) faite de paradoxes, où le poids des traditions aristocratiques se heurte à l'évolution des moeurs, à la logique capitaliste et au progrès scientifique et technologique.
Un mari idéal

Un mari idéal
Le samedi soir, prolongez votre soirée à partir de 22h30 avec Jazz à l'Envers, le club jazz du Théâtre d'Aix.
plus d'informations  

Informations

Horaires :

Vendredi 27 novembre 2015 à 14h30 (séance scolaire)
Samedi 27 novembre 2015 à 20h30
Dimanche 28 novembre 2015 à 17h00

Tarifs :
Abonnez-vous et bénéficiez de tarifs privilégiés toute l'année
Tarif plein : 20€
Tarif réduit (Étudiant/Chômeur/RSA/ASPA/Handicapé) : 14€
Tarif enfant (moins de 12 ans) : 10€

Tarifs séance scolaire :
Collège/Lycée : 10€
École primaire : 8€
Nous consulter

 


Oscar Wilde (1854-1900)

Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père ophtalmologiste renommé et d’une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant. 

S’il publie, conformément aux exigences de l’esthétisme le plus pur, un volume de poésie, il ne néglige pas des activités moins considérées des cercles littéraires, mais plus lucratives : ainsi, il se fait le porte-parole de la nouvelle « Renaissance anglaise dans les arts » dans une série de conférences aux États-Unis et au Canada, puis exerce une prolifique activité de journaliste. 

Confronté une première fois aux rigueurs de la morale victorienne, Wilde enchaîne cependant avec quatre comédies de mœurs (L’éventail de Lady Windermere, Une femme sans importance, L’importance d’être constant, Un mari idéal) qui font de lui l’un des dramaturges les plus en vue de Londres. Indissociables de son talent littéraire, sa personnalité hors du commun, le mordant de son esprit, le brillant de sa conversation et de ses costumes assuraient sa renommée.

Au faîte de sa gloire, alors que sa pièce maîtresse L'Importance d'être Constant (1895) triomphe à Londres, Oscar Wilde poursuit le père de son amant Alfred Douglas pour diffamation, après que celui-ci a entrepris de faire scandale de son homosexualité. Après une série de trois procès retentissants, Wilde est condamné pour « grave immoralité » à deux ans de travaux forcés.
Ruiné par ses différents procès, condamné à la banqueroute, il écrit en prison De Profundis, une longue lettre adressée à son amant dont la noirceur forme un contraste saisissant avec sa première philosophie du plaisir.
Dès sa libération en mai 1897, il quitte définitivement la Grande-Bretagne pour la France. C’est dans ce pays d’accueil qu’il met un point final à son œuvre avec La Ballade de la geôle de Reading (1898), un long poème commémorant l’expérience éprouvante de la vie en prison.

Il meurt à Paris en 1900, dans le dénuement à l'âge de quarante-six ans.

source : Wikipédia




DIRECTION JULIEN DI TOMMASO

La Compagnie Interlude, compagnie de théâtre et de spectacles musicaux, a été créée en novembre 2002 sous l’impulsion du comédien et metteur en scène Julien di TOMMASO.

En novembre 2003, Interlude bénéficie d’une subvention de la mairie d’Aix en Provence et crée son spectacle Hector Berlioz, le musicien fantastique, monologue entrecoupé de morceaux musicaux retraçant les grandes étapes de la vie de ce compositeur. Pendant trois ans, ce spectacle tournera dans différents lieux en région PACA et Rhône Alpes.

Durant l’été 2006, deux nouveaux spectacles sont créés.

- Un salon de musique pour Paul Cézanne, Concert-spectacle pour soprano, piano, clarinette, cornet à pistons et récitant. Labellisée  Cézanne 2006 dans le cadre des manifestations du centenaire de la mort du peintre, cette production a été créée, en Co-réalisation avec le Festival Nuits d’Etés d’Aix en Provence, en juillet 2006 au Cloître des Oblats à Aix. Ce spectacle a été inscrit au dispositif Saison 13 du département des Bouches du Rhône pour les saisons 2007-2008 et 2008-2009.

- Le directeur de théâtre, Opéra-comique en 2 actes d’après Le Directeur de Théâtre de Mozart et Prima la Musica, poi le parole de Salieri. Cette production a été créée en août 2006, en co-réalisation avec le Festival Durance-Lubéron. Ce spectacle a été notamment repris en décembre 2008 au Théâtre du Jeu de Paume d'Aix en Provence et au Théâtre Gyptis de Marseille en mai 2010.
En août 2009, la compagnie Interlude crée, dans le cadre du Festival Durance-Lubéron, Athalie, tragédie de Jean Racine. Produit en collaboration avec le chœur Aixois Ad Fontes Canticorum que dirige Jan Heiting, cette pièce était donnée avec la musique de scène composée par Felix Mendelssohn.
En décembre 2009, la compagnie Interlude présente une nouvelle production au Théâtre du Jeu de Paume d'Aix : Cendrillon(s), opéra-comique d'après Rossini, Massenet et Isouard. Destiné à un public familial (dès l'âge de 8 ans), ce spectacle alternant musique et dialogues de théâtre est, à travers le conte de Perrault et de Grimm, un excellent moyen d'initier petits et grands à l'opéra.
Entre février 2013 et février 2015, trois spectacles seront créés au Théâtre du Jeu de Paume d’Aix-en-Provence : les comédies Kean (Alexandre Dumas), Un mari Idéal (Oscar Wilde) et Les petits moyens (Eugène Labiche), chacun de ces spectacles ont ensuite tourné en région.

En parallèle, la Compagnie Interlude donne des cours de théâtre. Dispensés dans ses propres locaux au sein du quartier du Jas de Bouffan à Aix en Provence, ces cours sont destinés aux amateurs adultes et lycéens. La compagnie dispose également d'une troupe d'amateurs : Les Aix-altés avec lesquelles plusieurs spectacles ont déjà été créés.

Interlude développe aussi des partenariats pédagogiques avec des établissements scolaires. Le Lycée Vauvenargues et le Collège de la Nativité d’Aix en Provence, le Collège Elsa Triolet de Marseille (15ème) et l'Ecole Primaire de Coutheron (quartier d'Aix en Provence) sont au nombre de nos partenaires : représentations scolaires,  ateliers d’initiation au théâtre et production de spectacles - représentés parfois dans des lieux prestigieux comme celui du Théâtre du Jeu de Paume - reçoivent, selon les années, le soutien de la DRAC PACA (ministère de la culture décentralisé) ou celui du Conseil Régional.




Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Le Théâtre d'Aix :