Le Théâtre d'Aix

Rachel Ratsizafy Trio

Samedi 19 mars 2016 à 20h30



Nouvel album « Out Of This World »
Rachel Ratsizafy rayonne sur scène, en puisant à la source du jazz moderne, du be-bop en particulier, tout en gardant la puissance du gospel dont elle est issue.

Chanteuse à la voix limpide, douce et sensuelle, elle s’impose comme soliste leader parmi les jazzmen confirmés et interprète les standards avec une force et une émotion exceptionnelles.

D’origine malgache, Rachel Ratsizafy forge tout d’abord sa carrière de soliste gospel au sein du groupe «The Black & White Gospel Singers», enchaîne les tournées nationales et internationales et partage la scène avec les plus grands : Dixie Hummingbirds, Liz
Mc Comb, Rhoda Scott, The Golden Gate 4tet.

En 2003, avec la formation « Jazzpel » du saxophoniste Esaie Cid, elle se découvre une passion pour le jazz et décide d’approfondir cette voix dans le sillon des chanteuses qui l’inspirent : Sarah Vaughan, Dinah Washington, Ella Fitzgerald, Aretha Franklin.
Depuis 2009, avec le pianiste Cédric Chauveau, son complice de longue date, elle chante au sein de son propre 4tet et enregistre l’album « Out Of This Word », sorti en 2012, où elle donne le change au trompettiste Michel Marre, et s’offre un duo de grande classe avec le chanteur Marc Thomas sur « Won’t You Come Home Bill Bailey ».

Chanteuse au charisme exceptionnel, Rachel Ratsizafy envoûte le public à chacune de ses apparitions!
 

Rachel Ratsizafy

Rachel Ratsizafy : chant

D’origine malgache, Rachel Ratsizafy a été bercée pendant sa jeunesse par les chants traditionnels de Madagascar, la pop anglo saxonne, ainsi que les musiques afro-américaines et africaines.

En 1994, elle rencontre Emmanuel Djob, et rejoint The Black & White Gospel Singers avec lesquels elle chante toujours mais dans une nouvelle structure plus internationale, The Black & White Xperience.

C’est en 2003 qu’elle rejoint le groupe Jazzpel, formation du saxophoniste alto, compositeur et arrangeur catalan Esaie Cid. Elle y rencontre alors le pianiste Cédric Chauveau.

Rachel Ratsizafy a sorti son premier album solo «Natural Born Stranger», un retour à la source de son inspiration, Madagascar. Rachel a, pour cela, fait appel au musicien arrangeur globe trotter Olivier-Roman Garcia, qui connaît bien les musiques de l'Océan Indien.
Avec lui, elle a composé la majeure partie de cet album sorti en Janvier 2008.
Par ailleurs, elle s’impose comme une soliste en jazz à l’avenir très prometteur avec le CC Jazz trio mené par son complice de longue date, le pianiste Cédric Chauveau.

En 2011, l’album « Out Of This World » concrétise le travail en 4tet amorcé en 2009, avec en prime la participation du trompettiste Michel Marre, et un duo avec le chanteur Marc Thomas.

En 2012, Rachel Ratsizafy et Cédric Chauveau retournent en studio pour enregistrer avec le projet Messengers, un octet qui propose des arrangements originaux de morceaux du répertoire de Rachel Ratsizafy.

En 2014, Rachel Ratsizafy tourne en 4tet durant l’été dans des festivals prestigieux comme le festival Radio France de Montpellier, et fait les 1ères parties de Monty Alexander (Jazz au Château de Beaupré) et Ibrahim Maalouf (Festival Archéo Jazz à Rouen).
   


Extraits de presse

« …Une voix puissante et swinguante… » 
Jérome Partage, Jazzhot  

« … une ambassadrice de la culture malgache dans le monde du jazz. A l’aise dans tous ces genres musicaux qui lui ont valu les suffrages du public aux Révélations de Jazz à Juan en 2006(…). Rachel Ratsizafy n’en cultive pas moins une recherche de ses racines dans un projet qui met en valeur la tradition malgache. » 
Aody.mg  

« …La chanteuse renferme dans son coffre des éclats de diamants hérités d'Ella Fitzgerald ou Dee Dee Bridgewater… » 
Midi Libre Montpellier  

« Il est fort probable que Rachel Ratsizafy sera l'une des étoiles de l'art vocal dans les années à venir. Son premier album est une merveille, c'est jazz, parfois soul, c'est toujours inspiré par cette humeur gospel qui la guide depuis sa plus tendre enfance. 'Natural Born Stranger'  résume assez précisément son intention musicale. Voilà une artiste généreuse, curieuse, altruiste qui exprime sans effort le métissage culturel qui la nourrit… Retenez son nom, je suis sûr que l'on reparlera très bientôt de cette voix cristalline qui fait scintiller le paysage musical des années 2000. » 
Joe Farmer, RFI   

 « … En anglais, en français ou en malgache, la voix de Rachel a ce "grain" exceptionnel qui colle à l'oreille et qu'on n'oubliera pas après avoir écouté 'Natural Born Stranger' comme il le mérite… Cette étonnante mixture constitue assurément une belle carte de visite pour une vocaliste virtuose qui sait déjà maîtriser toutes les facettes de sa vaste culture musicale, et qui sait aussi très bien s'entourer.  À partir de ses désirs limpides, de ses multiples expériences, de ses discrètes nostalgies et de ses passions si communicatives, il ne lui reste plus qu'à inventer son propre style. C'est le plus difficile, mais d'après ce très beau disque, l'affaire semble gagnée d'avance ! » 
Gérald Arnaud, Africultures   

 « … Voix chaude, profonde et sensuelle, elle remplit l'espace, cette jeune femme qui a longtemps cherché ses racines aujourd'hui explose… » 
Christian Lagauche, RFO   

 « … Symbole d'une musique mondiale, Rachel Ratsizafy chante en anglais, français et malgache, la Grande Île tient sa Diva du jazz. » 
Laurent Debesse, TV5   

 « … Rachel Ratsizafy est une chanteuse malgache qui mêle prodigieusement le jazz au gospel... La rencontre avec Rachel Ratsizafy est un pur moment de plaisir. Pleine de joie et de bonne humeur, elle illumine par son sourire et ses yeux qui pétillent un après-midi de pluie torrentielle. »   
Victoire Pottiez, Alter Musica 

« …une tradition malgache curieusement revisité par la musique afro-américaine, car Rachel dégage dans ce registre une émotion qui n’a rien d’artificiel, servie par une beauté sculpturale, in the tradition elle aussi. » 
Arnaud Boubet, Jazzhot

Cédric Chauveau

Cédric Chauveau : piano

En 1998, il fait ses premières armes en duo (contrebasse-piano et chant-piano) et multiplie les expériences en intégrant différentes formations : Swing Fever 4tet, Zigjazzeurs 4tet entre autre. 
En 2002, il rencontre le saxophoniste Esaïe Cid avec qui il joue dans le groupe Jazzpel. Il y rencontre la chanteuse Rachel Ratsizafy. Au sein de cette formation, il écume de nombreux clubs de jazz prestigieux (Duc des Lombards, Sunside, Caveau de la Huchette, Baiser Salé, etc), joue sur des scènes de festivals et voyage au delà de l’hexagone.
Depuis 2004, il accompagne également la chanteuse Carole Gabriel, participe à de nombreuses aventures musicales et pédagogiques et intègre la formation du batteur et percussionniste Tony Savannah. Il devient également co-arrangeur au sein du Juliette Pradelle 4tet .
En 2009, il développe sa collaboration avec Rachel Ratsizafy avec laquelle il fonde le Rachel Ratsizafy 4tet. Un premier opus sort en 2012, l’album « Out Of This World » qui reçoit un très bon accueil de la critique. Cette même année, il participe au projet « Messengers », octet autour de Rachel Ratsizafy, et entre en studio pour enregistrer l’album « Come On » sorti en 2013. 
Parallèlement, il développe son trio aux côtés du contrebassiste Nicola Sabato et du batteur Mourad Benhammou, musiciens habitués de la scène parisienne.
Ce trio a notamment accompagné le saxophoniste new-yorkais Craig Handy lors d’une tournée en avril 2013. Très actif au sein du Mingus Big Band, souvent entouré des plus grands (Dee Dee Bridgwater, Herbie Hancock, Betty Carter, etc), Craig Handy est connu pour avoir joué le rôle de Coleman Hawkins dans le film « Kansas City » de Robert Altman.

Michel Altier

Michel Altier : contrebasse

Né à Nîmes en 1959, il suit des études musicales au Conservatoire de Nîmes avant de participer à des stages professionnels à IMFP à Salon-de-Provence et un stage avec le groupe QUEST (R. Beirach, R. Mc Lure, B.Hart & D. Liebman).
Contrebassiste à l’Orchestre de l’Opéra de Nîmes de 1987 à 1989, il joue et enregistre avec Michel MARRE, Guy LABORY, Richard CALLEJA, Magali PIETRI, Stéphane KOCHOYAN, Big Band 31, Dee Dee BRIDGEWATER, Christian ESCOUDE, John ABERCROMBIE, Georges ARVANITAS, Benny BAILEY, Philip CATHERINE, Paolo FRESUY ...
Il se produit dans les festivals de Nîmes, Nice, Gordes, Radio France, Marciac, Toulouse, Nancy, Apt, Junas, Athènes, Marrakech, Pékin, Shangaï, Madrid Y
Il a enregistré plusieurs album avec Gibraltar, Big Band 31, Serge Casero 4tet, Christian Brun, Richard Calleja, Bruno Aznar 4tet entre autre.

Informations

Horaires : 

Samedi 19 mars 2016 à 20h30

Tarifs :
Abonnez-vous et bénéficiez de tarifs préférentiels toute l'année 

Tarif plein : 20€
Tarif réduit (Étudiant/Chômeur/RSA/ASPA/Handicapé) : 14€
Tarif enfant (moins de 12 ans) : 10€





Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Le Théâtre d'Aix :