Le Théâtre d'Aix

Jean-Marc Héran chante Henri Tachan

Vendredi 22 avril 2016 à 20h30



En 1962 à Montréal, Henri Tachan, un jeune français serveur au Ritz, passe « chez Clairette » au 1124, rue de la montagne. Il y déclame ses textes qui ne sont pas encore des chansons. Un spectateur de passage sympathise avec lui. Il l’incite à mettre des musiques sur ses mots et à poursuivre sa carrière en tant que chanteur.
En 1965, Henri Tachan, de retour en France, enregistre son premier album chez Barclay et fait le lever de rideau de Juliette Gréco.

Sur la postface de cet album on pouvait lire :
« Madame, le lion est lâché !
Ecoutez-le rugir et vous connaîtrez l’ampleur de votre puissance.
Ecoutez-le rugir et vous connaîtrez les hommes humiliés.
Et celui-là rugit fort et rugira longtemps.
Parce qu’il n’est pas très beau, parce que le poil n’est pas très luisant et aussi parce que les lionnes sont fières depuis qu’elles ne sont plus à vendre mais seulement à louer.
Il est de la race qui aime les longues marches et il marchera.
Madame, le lion est lâché… Sacré Henri ! »
Le spectateur de passage au Québec et qui signa cette postface s’appelait Jacques Brel. Voilà pour l’anecdote.
 
Des albums, il en fera 12 et bien peu passeront sur les ondes.
Anticonformiste, passionné, gueulard, tendre aussi, déchiré, troublant, émouvant, désespéré parfois, reconnu par ses pairs, ignoré des médias mais pas du public, Henri Tachan fera une carrière « parallèle ».
Et pourtant, que de chefs-d’œuvre !

 

Provocateur aussi, il sera l’ami de Cabu et de sa bande à Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Ils illustreront d’ailleurs ses chansons.
Ce voisinage de la chanson et du dessin est sans doute l’une des raisons qui ont poussé Jean-Marc Héran à s’intéresser autant au personnage.

En effet, Jean-Marc Héran est en premier lieu dessinateur de presse, illustrateur et auteur de BD. On l’a vu notamment dans Pilote, Fluide Glacial, Le Canard Enchaîné, L’Evènement du Jeudi…

C’est aussi un passionné de chanson. Il anime depuis 2013 la collection de livres « Chansons à la plume et au pinceau » dont il est l’instigateur et le dessinateur, aux éditions Carpentier, chaque ouvrage étant consacré à un artiste majeur de la chanson francophone (Brassens, Brel, Renaud et quelques autres).
Michel Kemper (Chorus, Nos Enchanteurs) a écrit de lui : « faut-il que cet illustrateur soit dingue de chansons pour entrer si bien au cœur de chaque chanson, au cœur même d’une parfois impressionnante et subtile culture chanson ? »
 
Du pinceau à la scène il n’y avait qu’un pas qu’il a franchi allègrement, sa guitare à la main, depuis déjà quelque temps.
On l’a vu dans une truculente « Veillée funèbre », spectacle réunissant et mettant en scène une vingtaine de chansons de Brassens sur le thème de la mort et pourtant paradoxalement réjouissant (Festival Brassens de Vaison la romaine – création 2005)
 
En 2015, Il nous invite dans ce nouveau spectacle, 50 ans tout juste après le premier album, à découvrir ou redécouvrir les coups d’amour, d’humour et de colère de ce grand artiste qu’est Henri Tachan.
 
 

A ses côtés, Anne Green est au violon.

Passionnée par son instrument, Anne Green, d’origine allemande, n’a jamais cessé, en Allemagne comme en France, de travailler avec des orchestres, des ensembles de musique de chambres ainsi que d’autres instrumentalistes. Elle change ici de registre, soucieuse de cultiver la diversité des plaisirs musicaux.
Douce et piquante s’il le faut, la belle Anne suit au plus près la mélodie en improvisant quand il le faut tel un musicien de jazz, donnant coup de griffe ou caresse au moment opportun. Si Tachan nous avait plus habitués à l’accordéon ou au piano, le choix est ici judicieux et le duo fonctionne avec bonheur.
 
 

Voilà donc le nouveau spectacle de Jean-Marc Héran.
A raison d’un tous les dix ans le bonhomme ne risque pas de nous lasser.
Il se ferait même plutôt rare.

Ne le manquez pas !

Informations

Horaires :

Vendredi 22 avril 2016 à 20h30

Tarifs :
Abonnez-vous et bénéficiez de tarifs privilégiés toute l'année
Tarif plein : 20€
Tarif réduit (Étudiant/Chômeur/RSA/ASPA/Handicapé) : 14€
Tarif enfant : 10€




Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Le Théâtre d'Aix :