Le Théâtre d'Aix

Crispin rival de son maitre

Vendredi 03 juin 2016 à 14h30


Crispin, rival de son maître
Comédie d’Alain-René LESAGE- Cie Interlude Les Aix-Altés
 
Création Les Aix-Altés 2016

Une comédie en un acte dans laquelle Crispin se fait le rival de son maître afin de courtiser une jeune fille dont il compte empocher la dot à sa place.
Personnage de l’ancienne comédie Italienne apparu pour la première fois dans la pièce de Paul Scarron L’Écolier de Salamanque, Crispin est de la famille de Scaramouche. Vêtu de noir et chaussé de bottes, il porte suspendue à sa large ceinture de buffle une longue rapière. C’est tantôt un maître fourbe, tantôt un valet rusé, âpre au gain, de la veine des Scapin et des Gros-René, dévoué et flatteur, suivant les gages, et par surcroît escroc et fourbe.
 
Distribution en cours                                   
Avec Christine TEIL, Geneviève AMAR, Christian GROSSEMY, Gabriel LAPEBIE, Sébastien FAIVRE, Antoine DEDIEU      
Costumes : Compagnie Interlude
Lumières : Françoise ROUAN

Type de pièce : Comédie farcesque du répertoire classique     

Durée : 1 heure 15
 

Crispin rival de son maitre
Alain-René Lesage
 
 
Romancier et auteur dramatique français surtout connu comme étant l'auteur du roman picaresque  ‘Histoire de Gil Blas de Santillane’, Alain-René Lesage obtient le succès en 1707 avec sa petite comédie en un acte et en prose de Crispin rival de son maître.
 
Le grand succès de cette pièce est dû à la vérité de l’observation, à la vivacité et à la franchise de l’esprit, ainsi qu'à sa gaieté naturelle et de bon aloi.
 La même année, Lesage s’annonce comme romancier de premier ordre dans Le diable Boiteux. Le succès du Diable boiteux, qui fut considérable, acheva enfin de distinguer le nom de Lesage de la foule des écrivains.
 
Lesage n’avait pas encore donné toute sa mesure comme romancier. Avant de le faire dans Gil Blas, il atteignit, comme auteur dramatique, par sa comédie de Turcaret ou le Financier, une hauteur que ni ses débuts ni la nature aimable de son talent ou l’indulgence de son caractère ne faisaient pressentir. L’auteur se montra, dans cette pièce, le digne élève de Molière et Turcaret est peut-être l’œuvre qui se rapproche le plus des grandes créations de ce dernier. Cette pièce, qui est presque le pendant de Tartuffe, est une satire âpre et vigoureuse de la platitude naturelle et des vices d’emprunt du parvenu de la fortune, dépourvu d’éducation. On a reproché à Lesage d’avoir mis en scène des mœurs aussi mauvaises, mais c’est l’essence de la comédie de peindre les mauvaises mœurs sociales, celles qui ont besoin d’être corrigées.

Tarifs

Lycée/Collège: 10€
Primaire: 8€

Contact

04 42 33 04 18
communication.theatredaix@gmail.com

 




Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Le Théâtre d'Aix :